Alban Lafont négocie son nouveau contrat, avec des clauses suprenantes !

Le jeune gardien du Toulouse Football Club, Alban Lafont, est actuellement en train de négocier une revalorisation salariale. Mais certaines clauses du contrat font durer les pourparlers.

Il est l’une des révélations de ce début de saison en Ligue 1 : Alban Lafont, le gardien du TFC, âgé de seulement 18 ans, est depuis quelques temps en négociation avec son club afin d’obtenir une revalorisation salariale. Si le président, Olivier Sadran, ne semble pas opposé à augmenter les émoluments de son prometteur gardien de but, certaines clauses dans ce nouveau contrat poseraient problème et bloqueraient les négociations :

« Alban a réalisé un très bon début d’exercice, mais ses exigences semblent tout de même démesurées. Il souhaiterait avoir son mercredi après-midi pour pouvoir aller à l’UNSS, ainsi qu’obtenir l’autorisation de se coucher après 22h le week-end. On va réfléchir, mais on ne pourra certainement pas satisfaire toutes ses exigences. »

Lafont : « je veux un scooter ! »

De son côté, le joueur estime ces requêtes tout à fait justifiées, au vu de son début de saison plus que réussi. Et en rajoute même une couche.

« C’est vrai que ça fait beaucoup de conditions, mais aller jouer au ping-pong avec mes potes de l’UNSS, c’est vraiment important pour moi. Et le président Sadran ne l’a pas évoqué pour je ne sais quelle raison, mais j’ai une troisième condition pour rester : je veux un scooter ! »

D’après nos dernières informations, Olivier Sadran, que l’on sait redoutable en négociations, aurait accepté de libérer le joueur le mercredi. Mais il n’aurait pas cédé pour le scooter et les deux parties se seraient finalement accordées sur une trottinette électrique.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*

20 − six =