Jourdren : « Moi non plus, j’ai pas passé la primaire »

Alors que le résultat final des élections primaires de droite sera connu ce soir, Geoffrey Jourdren a tenu à rassurer et à apaiser la peine du futur perdant.

Toujours au fait de l’actualité, Geoffrey Jourdren ne passe pas une journée sans lire Aujourd’hui en France. Conscient de l’enjeu mais bienveillant, le gardien montpelliérain s’inquiète de l’état psychologique du futur perdant des primaires de droite et propose d’avance son réconfort :

« Moi non plus, j’ai pas passé la primaire et pourtant, regardez où j’en suis aujourd’hui, aux portes de l’équipe de France. Il ne faut jamais rien lâcher. J’ai redoublé 4 fois mais finalement, je suis quand même arrivé jusqu’en CE2. Primaire, collège, lycée… C’est dur d’accepter que tout le monde ne passe pas par le même chemin. Je suis prêt à les accueillir à la ferme pour les réconforter.»

Touchés par ces déclarations, Les Républicains ont rappelé que l’éducation en zone rurale ferait partie des priorités du futur gouvernement. Geoffrey Jourdren, qui refuse catégoriquement de choisir un candidat puisqu’il « ne sera pas au conseil de classe », portera la même attention à chaque candidat, quelle que soit l’issue du vote :

« La 6ème, c’est sûr, ca fait rêver, mais il ne faut pas se précipiter. Ça arrive à tout le monde d’être trop trop nul de temps en temps. Moi, je n’ai jamais retenté ma chance pour le collège, même si j’étais très bon en dessin. Si le perdant veut redoubler, je pourrais lui donner quelques leçons.. »

Actuellement blessé, le gardien montpelliérain a hâte de connaître les résultats et attendra avec impatience le coup de fil de son délégué de classe, Vitorino Hilton.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*

1 × un =