Shanghai promet de gagner la Ligue des Champions dans les 5 prochaines années

Le recrutement pharaonique de Carlos Tevez en provenance de Boca Junior a nourri les ambitions de Shanghai Shenhua. L’objectif est clair : remporter la Ligue des Champions dans les 5 prochaines années.

Demba Ba, Fredy Guarin ou encore Obafemi Martins avaient fait ce choix avant lui, mais l’arrivée de Carlos Tevez, pour un salaire record de 38 millions d’euros par an devrait changer la donne pour le football chinois. D’autres stars du football se sont laissé convaincre par ces montants mirobolants, à l’image du jeune Oscar, mais l’arrivée de Tevez à Shanghai est également synonyme d’immenses ambitions sportives. Le président du club, Wang Jiesen, a promis à ses supporters de remporter la Ligue des Champions dans les 5 prochaines années :

« C’est l’objectif que nous nous sommes fixé. Je ne vois pas ce qui nous interdit d’afficher nos ambitions. Je peux vous assurer que le Shanghai Shenhua a plus de chances de gagner la Ligue des Champions que l’OM dans les 5 prochaines années. D’ailleurs l’un de leurs joueurs nous plaît de plus en plus. Un certain Karim Rekik, dont la valeur se situerait entre 100 et 125 millions d’euros. Nous allons étudier ce dossier de près. »

Enchantés par ces déclarations très ambitieuses, les supporters de Shanghai Shenhua sont aux anges et les ventes de maillots et d’écharpes à la gloire du club augmentent, à l’image des 6 maillots vendus le mois dernier. À la recherche d’un club depuis la perte de sa place de titulaire dans les cages du MHSC, Geoffrey Jourdren semble séduit par le discours de la direction du club chinois :

« Il reste deux titres que j’aimerais absolument gagner avant de mettre un terme à ma carrière : la Ligue des Champions et la CAN. Je pense qu’en signant à Shanghai, je mets toutes les chances de mon côté pour réaliser ces deux objectifs. Même si nous sommes fâchés en ce moment, le président Nicollin a gentiment accepté de me donner son avis sur la question. Il pense que c’est une excellente idée et devrait contacter le club d’ici quelques jours. »

Face à ces ambitions sans précédent pour le football chinois, l’UEFA n’a pas souhaité réagir. D’après nos informations, Gianni Infantino serait tout de même en négociations avancées avec le club de Shanghai sous le contrôle d’un comité de surveillance privé, présidé par Sep Blatter et Michel Platini.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*

deux × 2 =