Khaled poursuit Julian Draxler en justice pour sa reprise de « Aïcha »

Pour son traditionnel bizutage d’arrivée au Paris Saint-Germain, Julian Draxler a chanté la célèbre chanson de Khaled, Aïcha. Outré par sa performance catastrophique, le chanteur a décidé de porter plainte.

Tout semble réussir à Julian Draxler depuis son arrivée au PSG. Buteur pour son premier match en Coupe de France face à Bastia, le champion du monde allemand a également eu droit à au traditionnel bizutage, devant l’ensemble de ses nouveaux coéquipiers. Sa reprise de « Aïcha » a fait le tour des réseaux sociaux, jusqu’à interpeller l’auteur de la chanson, Khaled, qui a décidé de porter plainte. Il s’insurge au micro de Stade 3 :

« C’est la pire reprise que j’ai jamais entendue. Il a massacré mon titre le plus célèbre et directement atteint ma réputation. Il n’a fait aucun effort sur l’accent et n’a pas respecté les paroles, que j’ai quand même mis plusieurs minutes à écrire. »

Une première affaire extra-sportive qui pourrait déjà entacher le joli coup réalisé par le Paris Saint-Germain lors de ce mercato d’hiver. Déçu par la performance vocale de son nouveau poulain, le président parisien, Nasser Al-Khelaïfi s’est joint à la complainte du chanteur de raï préféré des Français :

« Je ne comprends pas comment il a pu rendre une telle copie. Nous avions travaillé ensemble toute la journée pour qu’il maîtrise parfaitement les vibrations de sa voix et il semblait connaître les paroles sur le bout des doigts. Je préfère mettre cet échec sur le compte du stress, car Julian était très ému à l’idée de s’attaquer à un tel monument de la chanson française. »

Tous les avocats du club sont désormais à la disposition du milieu allemand pour éviter le scandale. D’après nos informations, Faudel, qui a toujours beaucoup de contacts avec le milieu judiciaire depuis 2007, aurait apporté son soutien à Khaled.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*

19 − quatorze =