Anonymous hack les boîtes mail de la LFP, elles sont vides

Le célèbre groupe de hackers refait parler de lui cette semaine. Après avoir prétendument hacké la NASA, Anonymous revendique une attaque contre la LFP. En revanche, ils affirment n’avoir trouvé aucune trace de travail.

En pleine préparation pour la saison prochaine, la Ligue de Football Professionnel a été victime d’un piratage informatique sans précédent. À l’origine de l’attaque, on retrouve le célèbre collectif de hackers, Anonymous, qui fait coup-double cette semaine après l’attaque menée contre la NASA. Par l’intermédiaire d’une vidéo Youtube, qui a été vu plus d’un million de fois en à peine quelques heures, Anonymous a dévoilé au monde les dessous des affaires de la LFP :

« À notre grande surprise, nous n’avons pas trouvé la moindre trace de compte offshore ou de sponsoring douteux. Il semblerait même que personne n’ait travaillé à la LFP depuis 1996. Le seul fichier qui est disponible est celui des notes de frais. Une montagne de notes de déjeuners à des prix exorbitants. »

Si personne n’a accepté de répondre à nos questions à la Ligue, Frédéric Thiriez, président émérite de l’institution, a tenu à défendre son travail. Alors qu’il s’attendait à répondre à des questions concernant sa prochaine pièce de théâtre, nous lui révélons les trouvailles des Anonymous :

« Heu non non mais c’est que en fait heu on fait tout par fax et minitel. Vous savez, ça fait partie du travail de la Ligue de maintenir une certaine tradition du football français. Je tiens également à rappeler que c’est à la Ligue que les commissions de disciplines ont lieu, chaque jeudi, ce qui représente un immense travail. »

Une enquête devrait être ouverte pour suspicion d’emploi fictif. D’après nos informations, à la recherche d’un job, Patrick Kluivert aurait rapidement fait parvenir son CV à la LFP.